03 décembre 2005

Moments de vie...


Pour ceux qui prétendent que Venise n'est qu'un sanctuaire, une sorte de Disneyland, un musée fantomatique, figé dans les réminiscences d'un passé magnifique mais définitivement mort et enterré, voici quelques images. Venise est vivante, mais jusques à quand ?





 



Libreria Venexiana

On me demande quel livre lire en se rendant à Venise. Le choix est vaste. Un train de nuit, le froid dehors et la cabine bien chaude avec le chocolat fumant servi à la demande...
 
Emportez-donc "Amoureux fous de Venise", une anthologie préfacée par René Huygues et (chez Olivier Orban). Elle date un peu mais contient une jolie somme de textes sur Venise écrits par quelques uns de nos écrivains actuels, des auteurs de talent, des classiques aussi. En avion, pendant que vous survolez les nuages au-dessus des Alpes ? Essayez le "Dictionnaire amoureux et savant des couleurs de Venise" de Alain Buisine, édité par Zulma. Mais comment être exhaustif ? Des livres sur Venise, il y en a des milliers. Des bons et des mauvais. Des grands qui laissent une émotion ineffaçable et des gros prétentieux qu'on voudrait oublier très vite. Il y a tellement d'amour chez celui qui ose encore écrire sur Venise qu'il en oublie souvent la fatuité d'ajouter son nom à la pléiade des grands qui depuis Cassiodore parle de la sérénissime !

Juste quelques coups de cœur et des passages obligés : "La bulle de Tiepolo" de Philippe Delerm, (Gallimard), est un petit joyau écrit visiblement avec beaucoup de plaisir par son auteur. Mais je vous en reparlerai et j'espère que ceux qui l'ont déjà lu viendront me donner leur avis. L'inévitable Philippe Sollers et son "Dictionnaire amoureux de Venise", (Plon). Une lectrice en a fait un excellent commentaire qu'elle m'a adressé. Je reparlerai de notre bordelais à propos d'une anecdote malheureuse (où comment naissent bêtement les inimitiés). Pour les anglophiles, j'ai lu il y a peu un ouvrage anglais très agréable à lire et passionnant, sur les couvents vénitiens au XVIe siècle, "Virgins of Venice" de Mary Laven (Penguin books).


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...