13 septembre 2009

En attendant l'Automne

C'est encore l'été et nous traînons encore un peu. Les enfants aiment bien ces longues journées tranquilles et ensoleillées, où rien de bien palpitant ne semble jamais devoir se passer. Ces ultimes dimanches sans obligation, quand, après la messe chez les dominicains, nous rentrons en prenant souvent des chemins de traverse, pour déjeuner tous ensemble et se régaler avec des plats parfois improvisés et d'autres fois longuement prémédités... 
 
Après vient le temps de la sieste. Trente petites minutes pour ce qui me concerne, avec en fonds sonore de la musique vénitienne bien sur ou du jazz, et la journée file, tranquille. Comme une halte dans nos vies trop actives... Au risque d'être moqué par les gens trop sérieux, je dirai que c'est dans la réalisation de ces recettes, dans la préparation de nos journées tranquilles - car même l'improvisation est une affaire de préparation en réalité - que je m'épanouis et que les enfants sont les plus détendus et heureux. Mais la vie et le monde ne sont pas construits avec les mêmes matériaux. Un menu que j'aime bien préparer et qui participe, par ses délicats fumets, du bonheur de ces dimanches sans façon : une salade de tomates fraîches aux avocats et aux anchois, des Tagliatelle alla sbirraglia, inspirées d'un plat d'Arrigo Cipriani, accompagnées de Funghi trifolati (fricassée de champignons) qui commencent à arriver sur les étals du marché. 
 
Insalata Lorenzo 
Rien que des tomates bien mûres, deux ou trois avocats, des anchois marinées, du vinaigre balsamique, de la sauce soja, de la levure de bière en flocons, du poivre, du basilic frais, du thym, de l'huile d'olive, des olives noires, quelques lardons. 
 
Je dispose les tomates coupées très finement (cœurs de bœuf si vous en trouvez de vraies pas celles des grandes surfaces qui ne sont que des ersatz),avocat en tranches fines (bien mûr lui aussi),je parsème d'olives, d'anchois et le basilic ciselés, je saupoudre de thym, de poivre et levure, j'arrose de vinaigre balsamique mélangé à une cuillère de soja, et j'ajoute quelques lardons bien chauds. Au dernier moment je nappe d'un mélange fait avec de l'huile d'olive normale et avec celle des anchois. Un régal a mi-chemin entre l'été finissant et l'automne qui pointe son nez. 
 
Tagliatelle alla sbirraglia
Il vous faut (pour 6 personnes) : 500 g de blancs de poulet (surtout pas ceux qu'on trouve au rayon des grandes surfaces, informes et sans goût qui proviennent de pauvres bêtes élevées dans le noir d'une batterie sinistre et gorgées d'antibiotiques), 500g. de tagliatelles, autant de légumes cuits alla primavera (voir ci-dessous la recette, mais on en trouve en surgelés qui peuvent faire l'affaire), un verre de cognac (je mets parfois du whisky), 2 cuillères à soupe de beurre ramolli, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, 1/2 cuillère à café de curry, 1/2 cuillère à café de quatre-épices, sel fin et poivre frais, du parmesan râpé à volonté. 
 
Faites chauffer 3 litres d'eau salée. Dans un poêlon, faites chauffer l'huile à feu doux. Ajouter le poulet et le faire cuire quelques minutes des deux côtés jusqu'à ce que les morceaux aient pris une belle couleur dorée. Couper les blancs en dés, les remettre sur le feu, ajouter les épices, le poivre et le sel et laisser cuire une minute. Arroser de cognac, flamber et laisser cuire jusqu'à ce que la flamme disparaisse. Ajouter les légumes. Réserver un peu de sauce. Faire cuire les pâtes trois minutes, les égoutter et les mettre dans le poêlon avec le beurre et le parmesan. Bien mélanger. Verser dans le plat de service,ajouter la sauce réservée. Servir aussitôt. J'ajoute à ce plat de pâtes une spécialité piémontaise que l'on cuisine aussi en Vénétie, mais peu à Venise.  
 
Funghi trifolati
Il vous faut 1 kg de champignons, 2 gousses d'ail, du persil, de l'huile d'olive, du beurre frais, sel et poivre. 
 
Couper les champignons en lamelles après les avoir bien lavés et essuyés. Faire chauffer l'huile et y mettre l'ail haché à fondre légèrement. Ajouter les champignons, saler et poivrer. Laisser cuire en veillant à ce que les champignons n'accrochent pas. Quand le liquide est absorbé, les champignons sont cuits. Ils doivent être dorés. Les sortir du feu. Ajouter le persil et le reste d'ail. 
 
Légumes primavera 
C'est tout simple. Il vous faut de l'ail, des champignons de Paris, un blanc de poireau, des petits artichauts, un oignon, des courgettes, des petites asperges, un petit poivron rouge. 
 
Dans de l'huile bien chaude, après avoir fait revenir l'ail écrasé et l'avoir sorti, mettre à cuire les champignons. Quand ils sont cuits, ajouter les artichauts coupés en tranche, laisser cuire une dizaine de minutes, puis ajouter un oignon haché, laisser cuire quelques minutes. Verser ensuite tous les autres légumes, saler et poivrer. Cuire à feu vif en remuant souvent pour éviter que le mélange de ne brûle, environ 10 minutes. Ajouter de l'ail,sel et poivre si besoin. Cette préparation qu'on mélange dans la recette des tagliatelles ci-dessus, sert aussi pour le risotto, mais aussi comme accompagnement de viandes et de poissons.  
 
 
 
 
 
 10 commentaires: (Archivées par Google)
 
Anonyme a dit…
Il est bien tard, mais vos recettes me mettent l'eau à la bouche ; je vais les essayer dès que possible. Bien triste celui qui ne sait pas apprécier un bon repas, il ne peut apprécier la beauté des choses.

Merci pour ces petits bonheurs quotidiens, Lorenzo.
Gabriella 

13 septembre, 2009 
mvilain a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Kermich a dit…
Recettes à lire lentement, comme si vous épluchiez quelques légumes fraîchement récoltés, faites revenir à feu doux les phrases qui rissolent avec un doux pétillement. Peu à peu, les images encore incertaines se précisent, s'imposent: nous voici chez Mario à Ai Cacciatori sur l'île de Mazzorbo, assis à sa terrasse ensoleillée sur Fondamenta Santa Caterina.
merci Lorenzo de nous faire partager ces moments délicieux; je suis de nouveau à Venise dès samedi!
Enitram a dit…
Quelle beau dimanche paisible et merci encore pour ces belles recettes que nous ferons dans la semaine en attendant le bel automne !!!!!!
Et avez vous vu le concert DE Jaroussky à Versaille, enregistré sur MEZZO, ce soir? Pour terminer ce dimanche en musique d'une manière si douce...
VenetiaMicio a dit…
Merci Lorenzo pour ce moment très convivial.
Recettes simples mais ce sont les plus savoureuses !
Christine a dit…
Habituée silencieuse de votre blog, je suis toujours à l'affût de vos recettes, aussi délicieuses que typiques ... car je suis une passionnée de cuisine italienne ainsi que d'Italie, d'ailleurs :o)
Vous arrivez à trouvez des légumes "alla primavera" surgelés en France ?? Cela m'intéresse beaucoup ...
Lorenzo a dit…
Chez Picard, (publicité gratuite)de temps à autres, le catalogue propose une variété de légumes prêts à cuire auxquels il suffit de rajouter les asperges. J'en ai en réserve !
Nane a dit…
Lectrice muette de votre blog, je ne peux m'empêcher ce soir de vous écrire, car vos textes sont plein de poésie, empreints de bon sens et ont le goût du bonheur et de la joie de vivre toute simple, sans artifices.
Je vous remercie pour ces bons moments passés ici et vous dit à bientôt peut être, car je projette un voyage à Venise avec mon mari pour notre prochain anniveraire de mariage !
Christine a dit…
Merci ! Je vais surveiller leur catalogue !
J'ai fait dimanche l'Insalata Lorenzo... un régal, gros succès :o)
Lorenzo a dit…
Merci Nane pour votre message.Pour Christine : Ce que je fais en fait c'est préparer moi-même mon mélange avec des légumes vendus séparément ou que je blanchis puis fais congeler. Je range le tout dans des boites hermétiques ou des sacs et j'ai ainsi des doses de légumes primavera. De même pour l'ail et le basilic, je les prépare comme pour un plat et les congèle aussitôt. J'utilise ces "doses" quand je suis pressé ou que je n'ai plus de basilic frais sous la main.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...