05 juin 2011

Les délices du Rialto : recette du fricandeau di storione

"[...] Je jouis de la plus belle rue et de la vue la plus animée du monde. Je ne peux me mettre à la fenêtre sans voir des milliers de gens et autant de gondoles à l'heure du marché. A droite, la vue découvre le campo delle Beccarie et la Pescheria, le champ gauche embrasse le pont et le Fondaco dei Tedeschi ; à la croisée des deux, le Rialto où se pressent les marchands. Il y a pour moi des vignes sur les chalands, le gibier à poil et à plume dans les boutiques, le potager sur le sol. Peu m'importent les ruisseaux arrosant les prés quand à l'aube je regarde l'eau couverte de toutes sortes de produits de saison. Quel joli passe-temps, le manège des convoyeurs distribuant des tas de fruits et de légumes aux porteurs qui les acheminent ! " 

Dans une de ces lettres, Pietro Aretino (1492 - 1556) dit l'Arétin, décrit le spectacle qu'il avait sous les yeux depuis la chambre où il logeait, ca'Bollani, un palais aujourd'hui disparu dont les fenêtres ouvraient sur l'Erberia. Le réjouissant spectacle quotidien qu'offre un vrai marché comme celui du Rialto si poétiquement décrit par le poète invite à la gourmandise. Laissez-moi vous donner une recette qui nécessite ces bons produits frais et naturels qu'on trouve encore sur les étals des marchés traditionnels et que la culture de l'hypermarché et de la nourriture industrielle n'a pas encore tué : 

Fricandeau d'esturgeon sauce allemande 

C'est une vieille recette familiale que j'ai trouvé écrite en français dans un joli petit carnet recouvert d'un vieux tissu fleuri ayant appartenu à ma grand-mère, et en italien dans un autre carnet, de moleskine celui-là, avec l'inscription "Venise, 1908" : "Choisir un beau tronçon d'esturgeon, nettoyez le bien, surtout enlevez bien toutes les peaux qui sont très dures ainsi que les arêtes. Quand il sera bien paré de tous ses nerfs, piquez le de lard comme un fricandeau et faites le revenir dans un bon morceau beurre mêlé à une cuillère à soupe d'huile d'olive. Ajoutez oignons, carottes, bouquet garni et morilles avec du vin blanc (une demie-bouteille) et laisser réduire de moitié. Mouillez d'une tasse d'un bon jus ou de bouillon. Assaisonnez, sel et poivre en grains, laissez cuire 3/4 d'heure au four pour colorer le fricandeau. 
Sauce : Mettez dans une casserole 100 grammes de beurre et de la farine pour faire un petit blanc. Laissez la cuire sans le faire colorer, mouillez avec le jus de cuisson de l'esturgeon et laissez sur le feu pendant 10 minutes. Quand la préparation est cuite, faites une liaison avec 2 ou 3 jaunes d’œufs, liez votre sauce et réduisez-la fort; passez à l'étamine dans une autre casserole ; assaisonnez de bon goût. Ajoutez-y une des champignons de Paris frais de préférence mais une boite peut faire l'affaire. Dressez l'esturgeon dans un plat, et servez votre sauce et les champignons autour . Faites quelques croutons que vous mettrez sur le plat. (Cette sauce peut servir pour la sole, la carpe, le brochet etc.)" A déguster avec un délicieux pinot Grigio au délicieux goût d'amandes comme celui de la Cantina Breganza.

Voyage d'initiation : Venise en hiver, novembre 2011




A la demande de lecteurs qui ne connaissent pas ou peu Venise, Tramezzinimag envisage l'organisation d'un voyage d'une semaine à Venise en novembre prochain. 
Rien de très original, une simple approche de la cité des doges pour ceux qui veulent en voir l'essentiel ou pour ceux qui connaissent mais voudraient y amener des amis ou leurs enfants et petits-enfants (à partir de 10 ans)

Le nombre de places sera limité à seize personn personnes

Au programme : découverte des principaux monuments, visite commentée de musées et collections d'art, concerts, mais aussi promenades dans la Venezia sconosciuta en hiver, découverte de lieux et de jardins secrets, et farniente, le tout dans l'esprit Tramezzinimag.
En fonction des demandes, nous retiendrons une des dates suivantes : 
du 7 au 14 novembre, du 14 au 21 novembre ou bien du 21 au 28 novembre.

Les personnes intéressées peuvent nous écrire à l'adresse suivante : viaggio.tramezzinimag@virgilio.it


E

05 juin 2011

Voyage d'initiation : Venise en hiver, novembre 2011

A la demande de lecteurs qui ne connaissent pas ou peu Venise, Tramezzinimag envisage l'organisation d'un voyage d'une semaine à Venise en novembre prochain. 
Rien de très original, une simple approche de la cité des doges pour ceux qui veulent en voir l'essentiel ou pour ceux qui connaissent mais voudraient y amener des amis ou leurs enfants et petits-enfants.

Le nombre de places sera limité à seize personnes.
 
Au programme : découverte des principaux monuments, visite commentée de musées et collections d'art, concerts, mais aussi promenades dans la Venezia sconosciuta en hiver, découverte de lieux et de jardins secrets, et farniente, le tout dans l'esprit Tramezzinimag.
 
En fonction des demandes, nous retiendrons une de ces dates : 
du 7 au 14 novembre, du 14 au 21 novembre ou bien du 21 au 28 novembre.

Les personnes intéressées peuvent nous écrire à l'adresse suivante : viaggio.tramezzinimag@virgilio.it

8 commentaires:

ladivinecomédie a dit…
Quel dommage que mes vacances de la Toussaint ne permettent jamais de voir Venise en novembre.
En plus si vous optez pour les deux premières semaines proposées vous pourrez profiter de Concerts dans le magnifique Palazzo Bru Zane dont les prémices de programme viennent d'être dévoilés sur vivaticket !
http://www.vivaticket.it/festival.php?id=433
Pour moi, Venise ce sera sans doute en solitaire fin avril 2012 en plein entre-deux tours de la présidentielle. J'ai déjà mes billets pour le concert du Quatuor Raphael qui se produira également au Grand Théâtre de Bordeaux en mai 2012 !
http://www.opera-bordeaux.com/detail-spectacle/concert-3/quatuor-raphael-554/11-12-7.html
Robert M a dit…
Pourquoi pas, nous sommes libres mais j'aimerai avoir plus de renseignements sur le programme et le prix du voyage.
Mon mail maury-robert@orange.fr
Anonyme a dit…
Je vais toujours à Venise en novembre, la lumière y est sublime. J'avais l'intention d'y aller cette année entre la San Martino et la Festa della Salute, deux fêtes que j'affectionne particulièrement. Comme Robert, j'aimerais avoir plus de renseignements. S'il y avait trop de monde interressé, serait-il possible, étant sur place, de me joindre au groupe ?
Voici mon mail : jcduchamp29@aol.com
Gabriella
venise a dit…
quelle belle idée... ce sera sans conteste un beau voyage dans l'esprit de tramezzinimag !
Catherine Chaumet a dit…
Bonjour,
J'avais déjà manifesté mon intérêt pour un voyage que vous organisiez en avril 2009 et vous ayant demandé plus d'informations, vous ne m'avez jamais répondu... j'avais été très déçue!
http://tramezzinimag.blogspot.com/2009/09/proposition-pour-un-voyage-venise.html
Lorenzo a dit…
Bonjour Catherine, vous n'étiez pas la seule. Des contingences diverses avaient empêché la finalisation de ce voyage. d'autres ont eu lieu - des commandes - mais ce premier projet était voué à l'échec. je cherchais à organiser un séjour comme on en fait entre amis ou en famille loin de tous les clichés habituels de la visite à Venise. Celui que je me propose d'organiser en novembre prochain s'adresserait avant tout à des personnes ne connaissant pas la ville ou la connaissant à peine. Les Fous de Venise qui la connaissent sur le bout des doigts, qui sont à l'affût (et je les comprends) de lieux inconnus ou rarement visibles pour le particulier ne seront pas rassasiés. Le programme complet est en cours de finition. Je vous en tiendrai informé dans ces colonnes ou par des courriels personnels.
Catherine Chaumet a dit…
Merci pour votre courtoise réponse! Il est vrai que connaissant déjà un peu Venise, le genre de séjour que vous préparez ne correspondrait pas à ce que je souhaite encore découvrir!
Anonyme a dit…
je me marie la fin octobre 2011, j'aimerai bien faire une surprise a mon épouse, alors puis-je avoir plus de renseignements sur le programme et le prix du voyage.
Mon mail lst_r@yahoo.fr
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...