Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier 30, 2017

Des reptiles d'une espèce nouvelle à Venise dans la série "il vaut mieux en rire"...

Vision d'horreur : des serpents sur le ponte Calatrava (pont de la Constitution) ? Non, mais un genre tout aussi horrible - et surtout ridicule - vision quasi en temps réel des rubans adhésifs anti-glissade que les services municipaux passent leur temps à remettre sur les marches ultra dangereuses de ce pont à l'esthétique (et à la solidité) douteuse. Honteux quand on se targue de recevoir plus de 25 millions de visiteurs par an...
A la question "pourquoi un quatrième pont sur le Grand Canal ?", les vénitiens avisés, et en chœur, vous répondraient : Pour amener les masses de visiteurs, les hordes de touristes affamés de souvenirs Made in China, de faux Vuitton et de pizza, directement vers le centre commercial de Santa Lucia qui les accueille avant même qu'ils pénètrent dans la gare.
Interminablement, la foule suit la foule et tous ou presque se répandent dans la galerie marchande. Un pont décidé par les bottegaide moins en moins vénitiens. Bref une affaire d'…

Jean Cocteau, Venise vue par un enfant

"Rien ne saurait décrire mon arrivée à Venise. J`avais le souvenir de bousculades grinchues dans des gares sonores, de l`omnibus aux banquettes mouchetées qui traverse avec son fracas de vitres  et son odeur suffocante une ville aux habitudes heureuses […]" Jean Cocteau
.
J'ai découvert Jean Cocteau à quinze ans. Les premières pages qui me sautèrent au cœur furent cellesde son roman Le Grand écart,d'Opium, a Difficulté d'être qui me fascina et Le Passé défini. C'est dans cet ouvrage que j'ai retrouvé des notes qui ont amené à ce texte publié aujourd'hui. J'ai beaucoup hésité. Qui suis-je après tout pour donner mon avis sur l’œuvre d'un de nos plus grands écrivains modernes ? Tant de textes approximatifs, remplis de contre-vérités et d'erreurs grossières sont propagées sur la Toile... Mais Venise a eu à faire à lui ou bien est-ce le contraire. Comme rien de ce qui touche à Venise ne saurait échapper à TraMeZziniMag, laissez-moi livrer à votre…