Accéder au contenu principal

Gourmandise : les fritoe comme à San Girolamo

En ce temps de carnaval, si nous goûtions à ces beignets typiques que l'on sert à Venise depuis la nuit des temps. Chacun à sa recette. En voici deux.  

La première se retrouve avec quelques variantes dans tous les livres de recettes vénitiennes. La seconde est celle que j'utilise, et qui me vient de ma grand-mère. C'est paraît-il la seule véritable. Ce serait celle de Zamaria, le célèbre fritolin dont on voit l'enseigne sur un tableau de Canaletto "qui lavora Zamaria" avec le môt "bigné"... Les fritelle qu'on déguste du côté de San Girolamo, à San Alvise ou à San Giobbe ont exactement ce goût-là. Essayez-les, c'est absolument délicieux. A consommer sans modération, accompagnées d'un Prosecco Valdobbiadene brut de Silviano Follador à petites bulles raffinées. C'est selon moi le meilleur vin de prosecco qui puisse se trouver actuellement sur le marché. L'azienda Follador produit des vins de belle qualité à des prix très abordables.. ....... ....
FRITELLE VENEZIANE
Ingrédients :
500 gr de farine blanche,
40 gr. de levure de bière,
2 œufs,
2 verres de lait,
100 gr. de raisins de Corinthe,
100 gr. de pignons, 50 gr. de cédrat, le zeste d'un citron, 1 cuillère à café d'anis moulu, vanille, sel, eau tiède, grappa, huile ou saindoux, sucre glace ou sucre semoule,
...........
Mettre dans un bol la levure et deux cuillères à soupe de farine délayées dans un peu d'eau tiède. Couvrir avec un linge et laisser gonfler près d'une source de chaleur. Faire tremper les raisins et le cédrat dans un peu de grappa. Dans une terrine assez grande, mélanger la farine, le sel, le sucre vanillé, les œufs, le lait, les raisins, le zeste, le cédrat, les pignons. Ajouter le levain gonflé. Remuer le tout énergiquement pour bien mélanger. On peut éventuellement ajouter un peu d'eau si la pâte semble trop dense. Couvrir la pâte obtenue, remettre près d'une source de chaleur et laisser monter au moins deux heures (certains prescrivent 5 heures de levée !). Faire chauffer à vif l'huile ou le saindoux et y jeter des morceaux de pâte de la taille d'une cuillerée à soupe. Laisser dorer. Égoutter les fritelle sur un papier absorbant. Saupoudrer de sucre glace ou de sucre semoule avant de les servir, disposées en pyramide. Déguster chaud. ....
BEIGNETS DI ZAMARIA
Préparer une pâte genre pâte à pain la veille avec levure, farine et un mélange lait, eau et grappa, sucre et sel. Quand elle est bien levée (le lendemain) , ajouter une poignée de pignons et une autre de raisins, des morceaux d'écorce d'orange et de citron, de l'anis moulu. Mouiller avec un verre de grappa et pétrir à nouveau. Laisser reposer pendant que l'huile chauffe. Y jeter la pâte en morceaux du volume d'une cuillère à soupe. Saupoudrer de sucre.

3 commentaires:

Nadine a dit…
hum ça a l'air bon je vais en faire ce week end.Je cherche la recette des baicoli ces biscuits secs qu'on trempe dans du champagne. Merci lorenzo pour ton blog qui me fait voyager !
guillaume a dit…
ciao lorenzo, ma sei a venezia in questi giorni? io sono "partante" per uno sprizzeto insieme! fammi sapere...buon fine carnevale intanto!
Rhea a dit…
You write very well.

Commentaires