09 avril 2012

Repas dominical, repas pascal

Notre repas de famille est un moment important, surtout depuis 2005, Annus Horribilis qui vit l'éclatement de la famille, le départ de la "grande maison dans les arbres" comme nous l'appelions, et mille autres catastrophes domestiques très lourdes à vivre. Heureusement la Providence dès les débuts de ce cataclysme nous a toujours réservé de belles éclaircies : la découverte de Venise par Constance, alors seulement âgée de 9 ans, l'arrivée inopinée dans nos vies de Mitsou le roi des chats, et mille petits riens qui nous ont aidé à poursuivre ce chemin. Ne serait l'absence de ma fille aînée, partie dans les neiges du Québec, nos repas dominicaux (une fois par mois seulement hélas), ces moments privilégiés, sont toujours une pause, paisible et joyeuse à la fois. J'essaie à chaque fois de faire en sorte que le repas soit bon et original, que la table soit belle. Lors de notre dernière rencontre au sommet, pour Pâques, l'agneau bien évidemment était à l'honneur.

Polpette de Pâques
Pour changer du gigot pascal, j'ai réalisé cette année un plat de polpette maison, mélange d'agneau et de bœuf haché à la turque, traditions familiales obligent. Servi avec de la polenta en purée (cuite non pas à l'eau pure, mais dans un fonds de champignon) et des petits légumes en fondue, ce fut un vrai régal. La recette est en dessous.

Ingrédients : 800 g d'agneau de lait, 800 g de bœuf, 2 œufs, trois ou quatre petits poireaux nouveaux, deux grosses carottes, deux courgettes, 500 g de champignons frais, 1 gousse d'ail, 1 petit oignon, du cumin, de la coriandre fraîche, du persil, de la menthe fraîche, une pincée de piment de Cayenne, sel et poivre, Worcester sauce, chapelure, huile d'olive.

Dans un fonds de viande, faire cuire des champignons de Paris tranchés, avec ail, sel et poivre. Quand les champignons sont cuits les égoutter et les mettre de côté. Faire chauffer du beurre dans une sauteuse avec une cuillère à soupe d'huile d'olive. Y mettre les légumes coupés en petits morceaux (j'ai utilisé des courgettes, des carottes, des poireaux, puis les champignons). Laisser fondre et caraméliser sans brûler. Ajouter du bouillon pour éviter que le mélange n'accroche. Quand les légumes sont cuits, saler et poivrer modérément. Ajouter un hachis d'ail, coriandre et persil. Laisser au chaud.

Mélanger la viande, l'oignon, l'ail et les herbes finement hachées dans un saladier, ajouter les œufs un à un, la chapelure, mettre quelques gouttes de Worcester sauce, assaisonner. Quand le mélange est terminé, faire de petites boulettes rondes à l'aide d'une cuillère et les déposer sur un plat huilé. Mettre à cuire à four moyen pendant une vingtaine de minutes (ou plus selon les préférences pour la viande rosée ou très cuite).

Pendant la cuisson de la viande, préparer la purée de polenta en mettant 1/3 de lait pour 2/3 du bouillon de viande dans lequel on a cuit les champignons et une gousse d'ail. Quand la polenta se détache des parois de la casserole, ajouter de l'huile d'olive et une noix de beurre. remuer pour éviter que la purée de se dessèche.

Dresser la purée dans un plat, disposer tout autour les polpette et les légumes mélangés. napper du jus de viande déglacé avec un peu de vin blanc et une ou deux cuillerées à soupe de yaourt turc (sans gélatine) ou de crème fraîche. Vérifiez l'assaisonnement et servir aussitôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...